Histoire de cons

Publié le par sab

Probabilités, ou comment obtenir un contrat de consultant en utilisant un peu de mathématiques.

On peut se faire passer pour devin ou pour une personne très entraînée à dire le futur, ou s’avancer à prédire ce qui va se passer à la Bourse... Ceci est un exemple très intéressant.
Supposons que nous avons une base de données de 128.000 personnes. On pourrait commencer par un nombre plus petit, l’effet serait le même. Supposons que l’on choisisse une action ou commodity dont le prix est fixé en Bourse. Disons, pour avoir une idée précise, que nous choisissons le prix de l’or. Supposons aussi que vous vous asseyiez derrière votre ordinateur un dimanche après-midi. Cherchez la base de données que vous avez et sélectionnez les adresses électroniques de toutes les personnes qui y figurent. Envoyez alors à la moitié d’entre elles (64.000) un mail disant que le prix de l’or va augmenter le jour suivant (lundi). Et à l’autre moitié envoyez un mail disant le contraire : que le prix de l’or va baisser. (Pour des raisons qui paraîtront plus claires à mesure que nous avançons, nous exclurons les cas où l’or resterait à prix constant à l’ouverture et à la fermeture.)
Quand arrive le lundi, à la fin de la journée, le prix de l’or ou aura augmenté, ou aura baissé. S’il a augmenté, il y a 64.000 personnes qui auront reçu un mail de vous disant qu’il allait augmenter.
Evidemment, ça n’a pas grande importance. Avoir vu juste un jour sur ce qui se passerait avec l’or n’a pas beaucoup d’impact. Mais si on suit l’idée : le lundi soir, des 64.000 personnes qui avaient reçu votre premier mail disant que le prix de l’or augmenterait, sélectionnez-en la moitié (32.000) et dites-leur que le mardi il augmentera de nouveau. Et à l’autre moitié, envoyez un mail disant qu’il va baisser.
Le mardi soir, vous êtes sûrs qu’il y 32.000 personnes pour lesquelles vous avez prédit juste non seulement le mardi, mais aussi le lundi. Maintenant, répétez le procédé. En divisant en 2, dites à 16.000 personnes qu’il augmentera, aux 16.000 autres qu’il baissera. Résultat, le mercredi vous avez 16.000 personnes à qui vous avez prédit le lundi, le mardi et le mercredi ce qu’il se passerait avec le prix de l’or. Et vous avez vu juste les trois fois (pour ce groupe).
Répétez-le encore une fois. Le jeudi soir, vous aurez 8.000 personnes à qui vous aurez prédit 4 fois. Et le vendredi soir, 4.000. Pensez-le bien : le vendredi soir, vous avez 4.000 personnes à qui vous avez prédit tous les jours ce qui allait se passer avec le prix de l’or, sans jamais vous tromper. Vous pourriez évidemment poursuivre le procédé la semaine suivante, et avoir 2.000 personnes le lundi, 1.000 le mardi, et 500 le mercredi, à qui vous aurez dit, jour après jour, ce qui allait se passer avec le prix de l’or, pendant 10 jours.
Maintenant, vous pouvez être sûrs qu’on vous embaucherait comme consultant et vous paierait... Souvenez-vous que vous avez vu juste pendant 10 jours consécutifs !

Publié dans ma vie - mon œuvre

Commenter cet article