Prospection à Capillitas

Publié le par sab

L'an dernier donc, pour nous mettre à jour, on est partis faire une petite prospection sur un site minier. L'entreprise concessionnaire avait dans l'idée une sécurisation du site, et pourquoi pas une mise en valeur, un projet de musée de site... bref, de belles idées, à voir si ça se concrétise !

Pour moi, le boulot en altitude, au-dessus des 3.000m,  est toujours relativement désagréable au début, le temps que mes petits poumons se fassent au nouvel exercice. Mais c'est très beau, et l'air, même s'il y est rare, y est donc très pur, et la lumière très belle.


matin.JPG

Le lieu doit son nom, comme on pourrait se l'imaginer, à la présence d'une mission jésuite, aujourd'hui disparue (donc à l'absence de, me direz-vous, mais on va pas chipoter....). J'ai eau.JPGd'ailleurs cru comprendre que son emplacement reste sujet de débat.


Bref, site minier, exploité dès l'époque préhispanique. Si vous y réléchissez un peu, un site exploité depuis plus de 500 ans, ça donne un gros désastre écologique, un paysage défiguré. C'est à peu près l'impression qu'on a eue.

 

 


La zone est encore en exploitation et appartient, pour la zone prospectée en tout cas, à une entreprise étrangère. Ce qui nous a garanti une belle tranquilité pour ballader, et il faut bien avouer qu'on a été très bien reçus, et qu'on s'est sentis très à l'aise avec les responsables avec qui on était logés. 

Tranquilité parce qu'un seul filon est exploité actuellement, du coup on avait un énorme terrain de jeux rien que pour nous. Ça nous a rendu le boulot plutôt agréable.

Panorama-1.JPG

 

En somme, une énorme zone perforée à perte de vue, avec des montagnes de déblais partout, le tout ravagé par l'érosion, ce qui donne à peu près ça :

19e.JPGIci une belle vue des installations du XIXe: les bâtiments de logements en arrière-plan, canaux et bassins de décantation au second plan, et sur la gauche les zones de rejet des déchets.

exterieur19e

 

 

 

 

En contrebas de l'installation, d'autres bassins de décantation.


   

 

C'est quand-même la folie ces exploitations extensives, principalement du cuivre, de l'étain, de l'or et de l'argent.

 azurita.jpg

 

 

 

 

En surface en tout cas, de l'azurite et de la malachite:


 

 

 

 

Après il faut dire qu'on a eu un super temps, tempéré, pas de vent, pas de pluie, bref le bonheur total pour prospecter. Et on a prospecté, on a pas chômé...

montee.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et que ça monte et que ça  redescend, on a pas arrêté.

Et d'une entrée de mine, et d'une zone de triage, et d'une ancienne voie ferrée, on a rien raté....

traverses.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques chiffres, pour vous mettre l'eau à la bouche : 147 hectares, plus de 400 photos, 208 sites inventoriés et dessinés/ photographiés dont 15 tracés de chemins et 59 entrées de galeries. On n'était pas là pour rigoler !

 

 

 

 

mine-ancienne.jpg 

 

 

 

 

 

 

Comme on est aussi de petits curieux, on a  pas pu  s'empêcher d'aller jeter un œil à quelques galeries. Moi depuis le chantier en programmée à Aulus en 2005, et depuis Rošia Montana j'avoue je garde un petit faible pour les mines, c'est bête...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Enfin on a évidemment trouvé le temps de faire un peu les artistes, faut bien se reposer

soif.jpgparfois !!! Et de faire du tourisme, ça, toujours un peu.... on a donc fait un tour à la mine Ortiz, celle qui est actuellement en exploitation. Une mine de rodocrosite, petite pierre rose qui fait la fierté des magasins de souvenirs catamarcais.

rodocrosita.JPG

ortiz.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref, tout ça sur 5 jours, c'est vrai qu'on a pas traîné et que la météo a été avec nous. J'ai bien aimé, sauf peut-être que le paysage soit tant ravagé... mais disons que l'avantage c'est que c'est drôlement calme... niveau vie sauvage c'est pas la surabondance. Sauf pour les biscaches... c'en était plein. Vu que personne ne les chasse, il y en a partout ! C'est drôle comme bestiole, c'est tout poilu et oreillu comme un lapin, avec une grande queue d'écureuil. On a bien essayé des les prendre en photo, mais avec le zoom au maximum ça donne un flou artistique pas très éclairant. Sûr que si vous êtes curieux vous trouverez sur internet des photos plus fidèles.

Enfin, sympa quoi !

 

Panorama-2.JPG

Commenter cet article

Philippe 28/06/2010 17:00



Ouias c'est adorable, à la différence de la vinchuca qui est une vrai merde !


celle là je l'avais prise près du salar d'Uyuni. Malheuresement 2 minutes après il y avait 50 touristes qui la mitraillaient, elle était terrorifée la bibite, au final c'ets une photo que je
regrette. Sans moi elle serait restée tranquille.



sab 28/06/2010 23:30



Pour la vinchuca oui, c'est vrai que c'est moins sexy... il y en a par chez toi ?? Ici de temps à autre. Faut se méfier... (Pour les gens qui connaissent pas, la vinchuca est un petit insecte porteur du mal de Chagas).


Ta photo est très réussie en tout cas, bien mieux que les nôtres ! Et pour les viscaches, il paraît que c'est très bon en escabèche... !!!
Pas encore goûté, mais ça ne saurait tarder !



Errance 28/06/2010 02:52



viscaches !



Errance 28/06/2010 02:40



genre ça pour la viscucha ?


http://www.flickr.com/photos/dulconte/4740713136/


 


sympa ça donne envie detrainer par là.



sab 28/06/2010 16:47



Oui !!! Voilà une belle viscache !!!! C'est rigolo comme bestiole je trouve.. et ça a l'air bien doux :)