Mon jardin : infusions, décoctions et autres purins

Publié le par sab

Chose promise, chose due.
Voilà de quoi vous armer pour et contre.

LES PURINS, INFUSIONS ET DECOCTIONS DE PLANTES


Les MACERATIONS

  Les macérations sont souvent stimulantes et/ou fongicides.

 Pour réussir une macération, il faut :

 - hacher très finement les plantes,

 - disposer d'une eau dont la température = 16 à 20 ° C,

 - utiliser un récipient en plastique. Toujours avec couvercle,

 - laisser macérer, en général, 24h (sauf rhubarbe : 3 jours),

 - utiliser rapidement : filtrer et pulvériser,

 - ne pas conserver.

 

Les INFUSIONS

 Les Infusions sont souvent insecticides.

 Pour réussir une infusion, il faut :

 - mettre les plantes hachées finement dans l'eau froide,

 - souvent porter à ébullition, en coupant dès les premiers bouillons,

 - laisser refroidir avec couvercle → 45° C : effet insecticide renforcé,

 - filtrer-pulvériser,

 - ne pas conserver sauf au réfrigérateur mais quelques jours seulement.

 

Les DECOCTIONS

 Les décoctions sont souvent des préventifs des maladies, des renforçateurs ou des répulsifs pour certains ravageurs.

 Pour réussir une décoction, il faut :

 - couper grossièrement les plantes,

 - les laisser tremper 24h,

 - porter à ébullition pendant 20 à 30 minutes avec couvercle,

 - laisser refroidir avec couvercle,

 - filtrer-pulvériser: ne pas conserver plus de quelques heures.


Les FERMENTATIONS

 C'est la méthode la plus connue, mais exigeante pour obtenir de la qualité. Les fermentations ont des effets variables selon les plantes utilisées et les degrés de dilution. Elles sont parfois pulvérisées, souvent mises en arrosage. Elles peuvent être conservées.

 Pour réussir une fermentation, il faut :

 - utiliser des récipients en plastique 50 % plus grands que la quantité de liquide prévu,

 - veiller à ce que l'eau soit entre 15 et 25 °C.

 - veiller à ce que l'eau ait un pH de 6 : si trop acide, ajouter de la cendre de bois - commencer après la nouvelle lune,

 - hacher les plantes grossièrement et les placer dans un filet,

 - utiliser des gants,

 - mettre un « couvercle » respirant (toile de jute),

 - brasser tous les jours jusqu'a ce qu'il n'y ait plus de «tapis de petites bulles »,

 - au 5eme jour, mettre une poignée de basalte ou de sauge pour réduire les odeurs,

 - dès que la fermentation est terminée, et dans les 2 jours, retirer le filet (mettre sur le compost) et filtrer finement mais sans excès (passoire inox, vieux drap, ...)

 - mettre en bidon plastique (de 5L ou bouteille d'eau), étiqueter (nom-date), fermer,

 - mettre les bidons en cave à 12° et aérer si gonflement. On peut conserver un an même si on peut pulvériser des mélanges de fermentations.

Ne jamais faire fermenter des mélanges de plantes, car les évolutions sont différentes.


DECOCTION D'ABSINTHE

Mélanger 10 kg de plantes séchées pour 10 litres d'eau. Faire bouillir pendant 30 min et laisser reposer toute la journée. Appliquer tous les 10 à 15 jours soit préventivement soit curativement contre les pucerons.

 

ACHILLEE

 Usages : Excellent activateur de compost. Utilisez les fleurs fraîches en décoction : 1Kg pour 10 litres d'eau. Pas besoin de filtrer, arrosez le tas de compost, et recouvrez la partie arrosée.

Les feuilles fraîches peuvent être utilisées en infusion contre les maladies de la tomate.

 

INFUSION D'AIL ET D'OIGNON

Hacher 50g d'ail et 650 g d'oignon avec leurs peaux. Verser ce hachis dans 10 litres d'eau bouillante et laisser infuser 12 heures. Pulvériser sans diluer.

USAGES: Contre les maladies cryptogamiques.

 

PURIN DE BOULEAU

Faire macérer 1Kg de feuilles fraîches dans 10 litres d'eau. Pulvériser par temps humide dilué à 1/5.

USAGES: Prévient la tavelure des arbres fruitiers.


INFUSION DE CAMOMILLE

USAGES: Préventif et curatif; contre les pucerons et pour renforcer la résistance des plantes.


PURIN DE CONSOUDE

C'est l'engrais vert le plus précieux au potager. Riche en éléments nutritifs (en particulier azote et potasse), on l'utilise pour constituer un purin aussi riche que le nitrate de potasse. Il faut environ 1 kg de feuilles que l'on fait macérer une semaine dans 10 litres d'eau. On filtre et on pulvérise le feuillage (dilué à 1/20) ou on arrose le pied des plantes (dilué à 1/4). La consoude mise en tas produit en quelques jours un compost largement aussi riche que le fumier.


 USAGES: Favorise la croissance et la floraison des plantes. Arrosez choux et tomates par exemple avec cette préparation.

 

PURIN DE FOUGERE

Faire macérer 1 kg frais ou 30 g sec de feuilles dans 10 litres d'eau de pluie et pulvériser non dilué.

USAGES: Contre les pucerons, les escargots et les limaces.

Concentré en hiver pour les cochenilles et pucerons lanigère, concentré en arrosage sur le sol contre les limaces, dilution à 10 % contre les pucerons.


La fougère, moins connue pour ses propriétés que l'ortie, possède des propriétés insecticides encore plus puissantes.

Préparer un purin : 1Kg de fougère pour 10 litres d'eau, laissez fermenter et utilisez pur sur les colonies de pucerons par exemple, plusieurs pulvérisation seront nécessaires.


PURIN DE GENET

USAGES: En prévention, contre la piéride du chou.


PURIN DE LAVANDE

USAGES: En prévention, contre les pucerons et fourmis.

 

PURIN DE FEUILLES DE NOYER

USAGES: Contre les pucerons et chenilles.

200g pour 10 litres concentré contre les fourmis.

 

ORTIE

L'ortie fortifie notamment la croissance des Choux et des tomates. Jetez-en sur le tas de compost cela accélèrera la fermentation et apportera des éléments très nutritifs.

C'est un stimulateur de croissance vous pouvez l'utiliser pour la confection d'un pralin.


Usages: Riche en azote, éléments organiques et minéraux et en oligo-éléments, constitue un engrais efficace. L'ortie apporte surtout de l'azote, donc conseillée au départ de la végétation et non lors de la fructification car elle développerait les feuilles au détriment des fruits (pour les tomates notamment).

Préventif contre le mildiou, la rouille, l'oïdium.

Répulsif des acariens, pucerons.


Obtenez un purin d'orties en laissant macérer 1Kg de feuilles dans dix litres d'eau pendant trois jours (ne pas s'inquiéter de la très forte odeur), FILTREZ AVEC UNE PASSOIRE, pulvérisez avec ce mélange très efficace contre les petits insectes.


Prolongez la fermentation pendant huit jours pour obtenir un engrais riche et lutter contre le mildiou, après avoir filtré le mélange diluez avec 5 fois d'eau et arrosez au pied des plantes.


Pulvérisez sur les feuilles en additionnant 70 % d'eau et vous lutterez contre le mildiou. 


Hachez de l'ortie que vous placerez directement dans le trou de plantation.

La décomposition se fera lentement et diffusera ainsi lentement les éléments nutritifs.


CONSERVATION : Une fois filtré, il se conserve dans un récipient hermétiquement fermé (bidon) 8 à 12 semaines. PAS DE RECIPIENT EN METAL.


LE PURIN D'ORTIE 

Fabrication:

Hacher grossièrement 1 kg d'orties pour 10 litres d'eau. Laisser macérer 12 heures à 24 heures (à 18°C) pour obtenir un effet insecticide et fongicide ; 10 à 15 jours à 18°C (lorsque le mélange ne produit plus de bulles lorsqu'on le remue) pour servir d'engrais et de stimulateur de croissance.


Dilution:

5%: traitements foliaires

10-20%: arrosage au pied des plantes


PURIN DE PISSENLIT

Faire macérer 1,5 à 2Kg de plantes entières avec la racine dans 10 litres d'eau. Arroser le sol au printemps et à l'automne de ce purin dilué à 1/5.

USAGES: Stimule la croissance.


DECOCTION DE PRELE

Faire tremper pendant 24 heures 1kg de tiges de prèle finement coupées dans 10 litres d'eau. Faire bouillir 30 min et laisser refroidir au moins 12 heures. Filtrer et utiliser en pulvérisation diluée à 20% sur les feuillages à traiter.

USAGES : Contre les maladies cryptogamiques et plus particulièrement la rouille, la maladie des taches noires sur le rosier, la moniliose, la cloque du Ocher, le botrytis et le mildiou.


INFUSION DE RHUBARBE

  La rhubarbe est un insecticide naturel.

Plonger 1,5 kg de feuilles de rhubarbe dans 10 litres d'eau bouillante. Porter à ébullition. Laisser infuser au moins 24 heures. Pulvériser non dilué.

USAGES: Contre la teigne du poireau et les pucerons noirs.

Les feuilles de rhubarbe bouillies pendant une heure puis filtrées donnent un excellent insecticide pour toutes les plantes ou fleurs NON COMESTIBLES car ce produit est toxique.


 

On utilise les feuilles qui sont par ailleurs toxiques, on réalise un purin par macération des feuilles 1 Kg dans 8 à 10 litres d'eau de pluie à température ambiante, couvrez.

Laissez macérer 15 jours, filtrez et pulvérisez sur les plants à traiter.


 

PURIN DE SUREAU

Faire macérer deux jours minimum 1kg de feuilles, tiges, fleurs, fruits finement hachés dans 10 litres d'eau de pluie. Pulvériser non dilué.

USAGES: Contre les pucerons, piéride du chou, teigne du poireau, altises, thrips et noctuelles et pour éviter que les rongeurs n'attaquent les racines des plantes et des arbres.


Décoction de tanaisie

La décoction de tanaisie (insecticide) permet de lutter efficacement contre le papillon noctuelle, les pucerons, la mouche de la carotte, la mouche de l'asperge et l'altise. Préparation : Durant 24 heures, faites tremper 400 grammes de feuilles, fleurs et tiges de tanaisie fraîches dans 10 litres d'eau. Faites bouillir pendant 15 minutes. Filtrez et laissez refroidir.

Utilisation : La décoction de tanaisie s'utilise pure.


PURIN DE TOMATE

Faire macérer 1 kg de feuilles et tiges fraîches de tomate hachées dans 10 litres d'eau de pluie de 12 heures à 3 jours. En prévention, pulvériser cette préparation non diluée tous les 4 ou 5 jours.

USAGES: En préventif, contre les teignes des poireaux, les altises et les piérides du chou. En curatif contre les pucerons.


PURIN DE VALERIANE

USAGES: Tonique pour les végétaux et fait fleurir les plantes à fleurs et rosiers (à éviter sur salade, oignon et carotte).


Savon noir à l'huile de lin

dose : 300 ml pour 10 litres. Diluer à l'eau chaude et compléter avec de l'eau froide. Ajouter 1 cuillère d'huile de table pour éviter la mousse.

Usages : efficace sur pucerons.


Tabac / nicotine

Décoction ou infusion

Dose : 300g pour 10 litres. Dilution à 25 %.

Usages : contre pucerons et chenilles. Toxique mais biodégradable.


Publié dans l'environ ne ment

Commenter cet article

DEXTER5 06/03/2009 14:20

La décoction d'absinthe ça ne se boit pas???

sab 07/03/2009 01:28


Mmmm, j'avoue qu'à choisir, si j'ai de l'absinthe à disposition, je pense que j'en ferai pas une décoction....