Il postino

Publié le par sab

   
    Voilà, je vous l'avoue maintenant qu'on est entre nous ... : le facteur de Banda de Varela a été mon grand fantasme pendant plus de 7 semaines.. oui, je sais c'est curieux comme fantasme, mais après tout la ménagère de plus de 50 ans fantasme sur le plombier qui vient lui arranger les canalisations, alors pourquoi moi, personnellement, je pourrais pas décider de l'objet de mon fantasme ? C'est une histoire longue et pleine de péripéties.. mais je suis d'une nature charitable et je vous épargnerai les détails insignifiants (pour vous, pas pour moi évidemment).

    L'histoire : j'ai décidé de m'inscrire à la fac de Catamarca. Quelle bonne idée me direz-vous !! Croyez pas si ben dire.. Comme vous le saurez, ou pas, pour s'inscrire dans une fac de l'autre bout du monde, il faut un paquet de paperasses venant d'un paquet d'administrations, françaises et argentines, toutes signées dans un paquet de bureaux et d'autres administrations, mais si possible chacune dans un endroit géographiquement éloigné. Une fois réunie cette paperasse, vous pouvez envisager de vous inscrire.
    Alors je me suis occupée : j'ai demandé les papiers, certains papiers avec certains détails, qui évidemment n'ont pas été respectés, bref.. et après.. mon père, relai en France entre les administrations françaises et moi, m'envoie tous ces petits papiers. Comme il n'est certainement pas aussi insouciant que moi, qui lui avait envoyé certains papiers depuis l'Argentine via le Courrier Argentin (oui, parce que le courrier privé, il livre en quelques jours en France, mais il le fait pas pour mes beaux yeux.. même si c'est vrai, admettons-le, qu'ils sont jolis.. non, il le fait pour 40 dollars).. donc, comme il est bien moins insouciant, lui il a payé le Chronopost.. Et Chronopost, il livre en 3 jours devant ma porte, ici, à Banda de Varela, mais il le fait pas non plus pour ses beaux yeux, même si c'est vrai, admettons-le, qu'ils sont jolis.. non, il le fait pour 53 €. Pour ce prix-là, soyez tranquilles, vous pouvez suivre votre courrier par internet.
    Après 18 jours d'absence totale de nouvelles, sur internet apparaît : Buenos Aires. Adresse incorrecte, distribution impossible. Moi, après 18 jours, je m'affole pas. Je sais que je vis en Argentine, je sais qu'ici quand on vous dit une heure et une date, c'est JAMAIS, mais alors jamais ni l'heure ni la date que vous aviez compris.. Par exemple, le plombier (en fait, électricien, mais à Catamarca, un seul homme peut faire beaucoup de choses...) vous dit : je viens mardi à 10h pour installer le nouveau tuyau. Quoi ? Vous pensiez réellement qu'il allait sonner à votre porte, mardi matin à 10 h ? Ou 10 h 15 ? Même 10 h 30 ?? Franchement, ça se voit que vous êtes pas du coin. D'ailleurs il appellera pas non plus, ni avant ni après (c'est encore pire : ça sert à quoi d'appeler après ?? Pour dire qu'on est pas venus ??). Il faudra le croiser par hasard, environ 3 semaines plus tard, dans une rue du centre-ville, pour qu'il nous dise que vendredi à 14 h il sera à notre porte.. Et alors ?? Vous avez appris ?? Ben non.. Cette fois il sera là à 13 h 30, quand vous êtes au supermarché.. et il va commencer à faire des trous partout dans le jardin parce que, merde, il a oublié où est-ce qu'il avait fait passer le tuyau quand il a installé la connexion de la maison, y'a 15 ans.. C'est ça Catamarca. Mais notez bien que le fait d'arriver en avance, ça oui, franchement, c'est bizarre.
    Bref, tout ça pour en revenir à mon sujet : moi, après plus de 20 jours sans nouvelles, je m'affole pas. Moi j'habite à Catamarca. Enfin, quand-même, j'ai des restes d'automatismes.. je vais voir internet. Disent que l'adresse est pas bonne. Mon père m'avait envoyé un mail où il avait recopié ce qu'il avait écrit sur le courrier : tout bien comme je lui avait dit, avec la rue, le code postal, le quartier, la ville, le pays, même le nom de Daniel, au cas où.. Pas comme certaines qui m'écrivent des adresses fantaisistes (y'a pas à dire, Varola ça me fait penser à vérole, et ça me fait toujours rire) mais dont les courriers arrivent toujours, même en plus avec des enveloppes plus fantaisistes encore.. Emily si tu me lis, je crois que tu lui plais bien au facteur, il perd jamais tes courriers.. (mets-lui des petits cœurs la prochaine fois pour voir la tête qu'il fait quand il me l'apporte.. !). Enfin, mon père appelle Chronopost et rectifie l'adresse. Le lendemain, j'appelle l'entreprise (puis-je vraiment parler d'entreprise ?? ça me hérisse le poil je dois dire) argentine. On me dit que oui, l'adresse a été rectifiée, mais qu'on ne l'a pas communiquée au service compétent. Quelle chance que j'aie appelé !! ils vont pouvoir mettre mon courrier et mon adresse dans un même endroit..    Après ça, on me dit qu'il va être remis en circulation pour distribution...
    C'est là que je vous passe les détails, mais j'ai appelé tous les jours l'entreprise argentine, j'ai appelé plusieurs fois Chronopost en France, envoyé des fax (z'ont pas de service clients par mail, chez Chronopost..), fait des recommandés des 2 côtés de l'Atlantique.. 3 ou 4 fois on m'a répondu que mon courrier serait livré le matin suivant.. l'entreprise argentine m'a affirmé la première fois que j'appelais qu'ils ne garantissent aucune livraison en 3 jours vu qu'eux-mêmes sous-traitent pour l'intérieur du pays.. mais ils ont affirmé le contraire à la fille de Chronopost avec qui j'ai pu communiquer.. jusqu'à que, à force d'insister, ils lui avouent que si, eux-mêmes sous-traitent.. L'entreprise argentine a été incapable, pendant le mois où j'ai été sur leur dos, de me donner le nom ou les coordonnées de leur sous-traitant.. bref, un gros bordel. Mais mon courrier est arrivé la semaine dernière. Même pas abîmé, et entier.
    Moi j'habite à Catamarca. Mais ça y est, j'ai arrêté de fantasmer sur mon facteur.

Publié dans ma vie - mon œuvre

Commenter cet article