Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Campagne de relevés à Laguna Blanca...et retour

Publié le par sab

...




Bon, de retour à Catamarca après un petit séjour à Laguna Blanca. Première occasion pour moi de bosser là-bas, 17 jours de campagne intensifs (pas de jour de repos, 10h sur le terrain par jour, 3.500m d'altitude... Stéphane, si tu m'entends, c'était une blague quand je hurlais à la grève !), pas trop de vent, coup de bol, pas trop de froid, même plutôt chaud d'ailleurs, et une campagne de relevés de structures datant des environs du changement d'ère, je m'explique : dans un champ de cailloux, cherchez LE caillou. Bon, ça a pas été vraiment facile, mais j'ai survécu. Pour ceux qui se
feraient encore une idée idyllique de la Puna de Catamarca (Puna : région andine au-dessus de 3.000m d'altitude), j'ajouterai qu'au musée, où on était logés, pas d'électricité (éclairage par bombones de gaz), pas d'eau chaude (les chauffe-eau solaires ont pas résisté au froid du premier hiver.. y'a 3 ans), un petit village avec 2 épiceries dont une fait resto (avec la télé par satellite grâce à un groupe électrogène, et accessoirement sert de lieu de réunion, et pour nous en mai, de lieu de formation à l'informatique pour les gens des environs)... Evidemment, Laguna Blanca, c'est à 6h de bus de Belén, donc on oublie les produits frais, la laitue et le yaourt, et bonjour la patate. Cela dit, la route est en cours d'aménagement, ce qui fait que maintenant, en 4x4 il ne faut plus que 3h pour joindre les 2. Enfin voilà, stage de patience avec des étudiants de première année.. je passe les détails, mais une franche envie de les secouer comme des pruniers. Précision : la sortie sur le terrain est une obligation pour les étudiants qui ont décidé de rentrer dans l'équipe. Résultat : le même pour tout ce qui concerne une tâche  imposée..

 Enfin, comme divertissement on a eu droit à une visite quotidienne du suri, une espèce d'autruche américaine mais qui n'est pas une autruche, enfin c'est pas très clair, c'est assez petit, on utilise ses plumes pour faire des plumeaux (et celles du ñandu qui est plusgrand et qui si, est de la famille de l'autruche), 

et ça ressemble à ça :

Je précise encore que le suri est une espèce protégée, et que celui-ci a été trouvé par hasard par la police, détenu par des traficants méchants, et que, malgré les réglementations, ils n'ont rien trouvé d'autre que de le laisser à une famille de Laguna Blanca... comme quoi, les pots-de-vin, ça existe aussi à Laguna Blanca.
Bon, il est gentil ce suri mais moi je pense qu'il a des gènes de canard : il vient bouffer, et instantanément, il nous largue une énorme merde, si possible DANS la galerie du musée !

Pour le reste, ici il fait drôlement chaud, on va tous les jours se baigner dans la rivière qui passe dans notre quartier, on amène le chien (qui doit avoir des gènes de Terre-Neuve, impossible de le sortir de l'eau une fois qu'il y est...).. On commence à avoir un terrain qui ressemble à un jardin, avec un semblant de vert qui simule le gazon, et des arbres qui donnent une idée de ce que ça pourrait être s'ils faisaient plus de 1,5m de haut... Toujours pas de piscine, le bon côté c'est qu'elle sert magnifiquement bien de bac à compost, et que de toute façon la rivière est à 5 km. On croise toujours les doigts pour qu'elle soit utilisable cet été.. Enfin, malgré la chaleur, on a fait un arbre de Noël (en plastique) mais sans fausse neige, faut pas abuser.. J'avoue que pour moi Noël ça a toujours (mais alors TOUJOURS... on est arcachonnais ou on l'est pas) été synonyme d'huîtres, et c'est difficile d'imaginer autre chose. Faut dire qu'à Catamarca, à part le surimi, c'est galère pour trouver du poisson. Enfin, Noël en terrasse, cigales, grillons, moustiques et ventilateur, un verre sous les étoiles et un tas de feux d'artifices de tous les côtés. Voilà, c'était pas pour vous faire envie, loin de moi cette idée, mais disons que les gelées, la pluie interminable (bon, le feu de cheminée, je vous le concède).. non, ça me manque pas ! Si on ne se parle pas d'ici là, passez tous de très bonnes fêtes, ayez une pensée compatissante quand vous mangerez du foie gras, ou des huîtres, ou boirez un bon Bordeaux ou une coupe de champagne, un bon fromage (je vous ai dit qu'ici on a La vaca que rie ??).. Très joyeuses fêtes !!!!






Opossum, dans les bambous du jardin. (En-dessous et hors-cadre, le chien complètement dingue avec la salive aux babines...)









Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article