Soupe de maïs

Publié le par sab

La grosse paysanne argentine

Locro con chorizos, fritura de cebollita y pimentón (soupe de maïs aux saucisses, oignons frits et paprika)

Le locro est un des plats les plus traditionnels de la cuisine argentine. Encore aujourd’hui, pour les fêtes et foires, on choisit le locro comme plat et emblème national. Chaque province, chaque cuisinier, chaque femme des terres intérieures possède sa propre version et les ingrédients choisis peuvent y compris varier selon les bourses. Cependant, la base invariable est le maïs blanc. Le locro possède une forte ascendance inca, et l’origine de son nom est quechua. C’est un plat doux qui se marie sans réserve avec les piquants mais ne s’accordera jamais avec tous les légumes à feuilles vertes. Dans cette recette, vous trouverez une combinaison d’ingrédients assez typique, mais seuls la patience et le temps nécessaires vous garantiront le succès.

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

2 tasses de maïs blanc écrasé, sec, trempé une nuit,
1 cuillère à café de bicarbonate de sodium,
1 kg de viande de poitrine, coupée en morceaux moyens,
4 saucisses de porc (type Toulouse),
1 tasse de haricots blancs, trempés une nuit,
300 g de courge / potiron,
1 oignon découpé,
1 branche de persil,
2 épis de maïs propres coupés en rondelles,
2 patates douces moyennes coupées en 2,
½ tasse de graisse de porc,
2 petits oignons blancs,
1 cuillère à soupe de paprika doux,
Piment fort moulu,
Sel à volonté.

Avant tout, choisissez la marmite la plus grande de votre cuisine et mettez à chauffer 5 l d’eau. Quand l’eau bout, ajoutez le maïs blanc trempé et laissez cuire une heure. Ajoutez ensuite la cuillérée à café de bicarbonate. Ne vous étonnez pas : le bicarbonate permet d’ouvrir les grains de maïs et de les rendre plus tendres et prompts à absorber les jus de la viande et des saucisses. Cuisinez par intervalles de 2 heures et ne vous éloignez pas trop de votre marmite : veillez constamment à ce que le maïs ne sèche ni ne colle pas. Après deux heures, plus ou moins, vient le moment d’ajouter la viande, les saucisses (piquez-les à la fourchette avant de les ajouter pour éviter qu’elles n’éclatent), les haricots, la courge, l’oignon, le persil, les rondelles d’épi de maïs et les moitiés de patates douces. Poursuivez le bouillon à feu léger pendant une heure et demie. Goûtez alors la cuisson du maïs, des haricots et de la viande (ils doivent être tendres et le locro un peu épais) et assaisonnez à votre goût.
A part, faites frire l’oignon blanc à la graisse avec du paprika (dilué dans 3 cuillérées à soupe d’eau) et le reste des condiments. Chauffez 2 minutes et apportez-le à table dans une saucière à part.
En accompagnement : un Malbec jeune de Cafayate.

Texte extrait et traduit de : Cocina argentina clásica y moderna, Ed. Emecé, Buenos Aires, 2003.
<<Les Etats-Unis bombardent des bibliothèques en Irak

Publié dans tradition culinaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sab 01/06/2010 17:44



Et ici encore des recettes, de Salta (empanadas, locro et tout et tout), en ESPAGNOL :


http://www.locurapoetica.com/SaltaGastronomia/saltaGastronomia.htm


Bon appétit !