Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Buenos Aires

Publié le par sab


Bienvenue en hiver.

Voila, on a commencé la semaine dernière les fouilles au centre de détention clandestin El  Vesubio, et ça va doucement, on est plantés tranquilles dans un champ, même si entourés par les bretelles du périph, la voie de chemin de fer, et les cochons du voisin. Ça pourrait avoir un petit air champêtre si on oubliait que ça a été le deuxième plus important centre de détention et de torture de la dictature, il y a tout juste 30 ans. Bon, on s'occupe, donc, sachant qu'il y a 20 ans une équipe d'architectes et de flics est venue fouiller au bulldozer.. là je sens que vous vous marrez. Nonobstant (oui, ça faisait bien là), il nous reste les fondations des 3 maisons du centre, et on est à la recherche du souterrain perdu..très certainement défoncé par la pelleteuse mais bon. On se console en se disant qu'en 84 ils cherchaient des restes humains, qu'évidemment ils n'ont pas trouvé puisque les corps étaient jetés dans les fosses communes des cimetières, ou simplement jetés dans le Río de la Plata, et du coup nous on peut peut-être encore récupérer quelques objets.. qui sait. En 84 ils ont quand-même retrouvé, entre autres et d'après ce que je sais, un livret universitaire et le moteur d'une voiture volée par les militaires.. Il paraît qu'ils ont trouvé aussi pas mal de paperasse indéterminée, qu'évidemment ils ont balancé, ce qui nous fait rager. Parce qu'on cherche encore à demontrer que le lieu a effectivement fonctionné comme centre de torture d'où ont disparu plus de 5.000 personnes je crois, et donc à identifier les gens qui y sont passés. C'est assez frappant que les gens en Argentine ne disent pas que ces personnes ont disparu, mais qu'elles ont été disparues.

Enfin, j'avoue être en retard pour le petit résumé des évènements à Laguna Blanca début août, mais j'ai assez peu l'occasion de consulter internet ici à Buenos Aires. Je vous en dit plus bientôt.

Commenter cet article