Back to the tercer mundo

Publié le par sab


Me voilà donc de retour sur le sol argentin, depuis maintenant près d'une semaine... et je m'acclimate plutôt pas mal.

D'abord parce qu'au niveau du temps les températures sont bien redescendues par rapport à décembre, et puis parce que je me suis mise au travail tranquillement. Autant avouer que je ne me tue pas à la tâche, mais je commence à comprendre comment fonctionne AutoCAD que j'utilise pour reprendre des dessins manuscrits. Je me suis un peu galéré au début, je me suis pas mal trompée et du coup ça vient... La plupart du temps le logiciel AutoCAD est utilisé par les architectes pour présenter leurs plans, mais ici les archéos l'utilisent pour leurs mises au propre informatiques. Du coup j'ai aussi fait un petit détour par Corel, qui est un logiciel de dessin dont je n'ai jamais entendu parler en France.

Pour le reste, a priori nous devons faire une étude d'impact autour de la construction d'une route près de Belen d'ici une dizaine de jours, et pour une vingtaine de jours. A suivre... je n'ai jusqu'à présent jamais fait de prospection, ce sera donc une grande première pour moi. Et peut-être une seconde aussi, mais là il faudra bien calculer le calendrier, sachant que très prochainement va s'ouvrir à Buenos Aires un chantier sur le centre de détention du Vesubio. J'aimerais beaucoup y participer, toujours pour les mêmes raisons qui m'ont fait apprécier de participer à la fouille Carlos Gardel.

En attendant de fixer un calendrier, je passe mon temps en faisant quelques premiers pas dans l'univers de l'anthropologie, des sciences sociales et de l'épistémologie. Autant dire aussi que, mis à part les normes de construction des HLM romains, je ne connais pas vraiment tout le côté social de cette archéo-là...

Enfin, et pour dire que je suis de nouveau dans ce que l'on appelle notre tiers-monde, pour ceux qui ont essayé de me joindre par téléphone... il se trouve que de temps à autre de petits malins viennent voler les câbles téléphoniques pour en revendre le cuivre. Donc, c'est réparé, jusqu'à...

Publié dans ma vie - mon œuvre

Commenter cet article