Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le travail, c'est la santé

Publié le par sab


...ne rien faire c'est la préserver !

Parce que, quand-même, je suis venue là pour bosser. Le programme est chargé, ou ne l'est pas, tout dépend de quel côté on porte le regard. Demain, je commence des cours d'espagnol, parce que, décemment, je ne peux pas parler métaphysique avec Daniel sans ça. Surtout, l'histoire, c'est que Pablo a émis l'idée de m'envoyer en prospection autour de Potosi­, et là c'est quasiment une question de survie pour moi. Donc, après mes 12h de cette semaine, direction Potosi­...oui, je sais, 12h ça limite les dégâts. Depuis mon retour d'Atulcha, jeudi soir, j'ai terminé le tamisage au musée, et aujourd'hui j'attaque l'inventaire. On s'est monté une petite base de données sur FileMaker, rien à voir avec les 280 fiches de la mienne mais bon, petit-à-petit, on va s'en faire une sympa. On a trouvé de très belles perles, pas mal de pointes de flèches, des plumes et de la laine, une pelle en pierre, une petite bourse en cuir, aussi.

A Atulcha, j'ai bossé une journée avec Axel, un archéo argentin (encore !) et son équipe. Une journée ? J'avoue avoir eu beaucoup de mal à me faire à cette équipe, d'abord parce qu'ils parlent avec un putain d'accent que même avec la meilleure volonté du monde je n'arrivais pas à comprendre. Ensuite parce que je n'ai pas eu envie de me battre pour me faire une place dans cette équipe où je serais restée une semaine. Et puis cette manie de changer de lieu de travail toutes les 2 heures, j'ai beau chercher l'intérêt, voire la cohérence, y'a pas à faire, ça me paraît complètement con... J'ai fait de mon mieux, peut-être eux aussi, mais je n'en suis pas persuadée. M'en reste un goût amer.

De la cueva d'Atulcha, nous avons rapporté des textiles, des céramiques, des vanneries. Ce week-end, j'ai remonté 2 jolis pots (bon ça va hein, la terminologie est pas encore bien intégrée...), ici pas de Paralloïd, mais un bon vieux tube de Uhu...moi qui voulais voir les techniques de l'archéo en Bolivie... J'ai passé aussi ma journée de dimanche à identifier de la céram issue de prospections à Potosi­. Une première qui me plaît. J'ai enfin l'impression de faire autre chose que le manœuvre en BTP. Pablo est la première personne qui me parle de me transmettre quelquechose, et ça a, à mes oreilles, une connotation vraiment forte. J'apprends tout ce que je peux. Mais l'homme de la pampa parfois rude..sait ruser. Il est en train de me faire une cour pas possible au sujet de la recherche et l'archéo en Bolivie. La prise de responsabilités me fait fuir plus vite que mon ombre, mais j'avoue que dans un mois, je faiblirai peut-être... En attendant, je savoure le fait qu'il me confie pas mal de tâches et, quand-même, quelques responsabilités minimes. Mais pressé, l'argentin... voire un peu fou.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article